Union Régionale des Coopératives d’Epargne et de Crédit du Bam


BP. : 150 Tél. : 40 45 91 38

 

Fax :40 45 93 00

 

E-mail :urcbam@fasonet.bf

 

 

FINANCE DE PROXIMITE : ACCESSIBILITE - SOLIDARITE - PRODUCTIVITE

 


L’Union Régionale des Coopératives d’Epargne et de Crédit du Bam (URCBAM) anciennement Union Locale des Caisses Populaires Kongoussi- Tikaré ULCPKT a été créée en 1984 avec l’Appui du Centre Economique et Sociale de l’Afrique de l’Ouest (CESAO). L’ULCPKT était membre fondateur de l’Union des Coopératives
d’Epargne et de Crédit du Burkina (UCECB) jusqu’à sa
désaffiliation intervenue le 13 Avril 1994 et son changement de dénomination en URCBAM.
Son Siège Social est situé à Kongoussi dans la Province du Bam.
Structure de type mutualiste, l’URCBAM est un Réseau dont la
zone d’intervention couvre les Provinces du Bam, du Soum, du Yatenga et
le Sanmatenga avec un rayon d’action de 200 km.
L’URCBAM est organisée autour d’une Union Régionale
et de quatre (04) Coopératives Communautaires d’Epargne et de Crédit (COOPCEC) auquel s’ajoute dix huit (18) Guichets.

Au 31/12/2012, le nombre de membres était de : 26 480
Encours d’épargne : 1 257 334 922
Encours de crédit : 313 115 662

 

Mission
Elle a pour mission de contribuer efficacement à l’amélioration
des conditions de vie des populations vulnérables ou pauvres (agriculteurs, artisans, éleveurs, petits commerçants, fonctionnaires) en leur fournissant des services financiers et non financiers de qualité (crédit
– épargne), tout en privilégiant la population rurale (KAKOODBA)
des Provinces du Bam, Soum, Yatenga et Sanmatenga.

 

Clientèle

Agriculteurs, éleveurs, petits commerçants, artisans, fonctionnaires,
…).

 

Activités Financées :

  • L’élevage,
  • Le commerce,
  • Les crédits de consommation,
  • L’agriculture (maraichage).

 

Differents produits et Conditions d’accès aux services


- Tournée des caissier(ères) mobiles

La majorité de la population principalement les femmes sont économiquement actives dans leur milieu mais très peu mobiles au-delà de 10 km, du à leur responsabilité sociale et leur situation économique (manque de moyen de déplacement).
Le système de caissier mobile consiste à rejoindre ces personnes
hors zone de couverture d’une caisse pour les offrir les services d’épargne
et de crédit. La condition sinequanun pour bénéficier de ce service est l’adhésion dans une des caisses hors zone.

 


- Le Raag DAAR SAMDE :
crédit d’opportunité
des jours de marché


- Béog-Nééré

Collecte journalière hebdomadaire, mensuelle de l’épargne
auprès des couches à revenus relativement stables sur la base d’un contrat.

  1. Objectifs :
    Mobiliser l’épargne stable du plus nantis pour financer les activités génératrices de revenue des pauvres.
    Encourager les épargnants timides
  2. Conditions :
    Adhérer dans une caisse du Réseau (payer sa part sociale + droit d’adhésion)
    Signer un contrat selon ces capacités avec la caisse.


- Avance sur salaire :

Offre la possibilité aux fonctionnaires salariés en activité
ou à la retraite d’accéder à l’argent liquide
au cours du mois.
Durée de l’avance 1 mois
Commissions : 12% fixe/mois

Objectifs :Contribuer à une meilleure gestion du salaire et des périodes difficiles pour les fonctionnaires.


- Les opérations hors place :

Possibilité offerte aux membres d’effectuer partout où se trouve un guichet de sa COOPCEC des opérations de retraits et de versements.

Conditions :
Etre membre
Commission : 00 FCFA


- Avance sur fonds attendus
 :

offre la possibilité de bénéficier de fonds sur un marché en cours ou un chèque remis à l’encaissement.
Commission : max. 1 mois ; Commission : 2,25% fixe / mois

Barème de tarification des crédits :
Fonctionnaires salariés :
Durée : 1 à 5 ans
Intérêts : 9%
FG. : 2%

Membres ordinaires
Durée : 1 à 6 mois : 10% fixe . FG 2%, EG 10%.
7 à 12 mois : 15% ; FG 2% ; EG 10%.