Protection des services financiers : Le Sénégal inaugure le premier centre de cybersécurité d’Afrique subsaharienne

Le premier centre cybersécurité d’Afrique subsaharienne pour la protection des usagers des services financiers a été inauguré par le Sénégal par Aminata Angélique Manga, Ministre de l’Economie solidaire et de la Microfinance, en présence des membres de l’APSFD du Sénégal, du Directeur Général de Suricate solutions et des autorités du Grand-Duché de Luxembourg à Dakar.
Dans un monde marqué par un développement accru du numérique dans les services financiers, la sécurité devient un impératif pour renforcer l’inclusion financière. Pour Mme Aminata Angélique Manga, ce centre vise à faire de la microfinance un secteur clé de l’économie nationale et faire en sorte que l’inclusion financière soit une réalité. « Aujourd’hui, nous en sommes à 18,4% du taux d’inclusion financière. Cela veut dire que c’est un secteur en plein essor et il faudra protéger les données informatiques et monétiques en respectant tous les principes de confidentialité des comptes des membres clients et je crois qu’avec ce centre, ils vont nous l’assurer », a informé Mme Aminata Angélique Manga.
La Cybercriminalité n’a pas de frontière et aujourd’hui, le secteur de microfinance est en plein essor d’où le besoin de protéger les données informatiques et monétiques pour renforcer la sécurité des usagers des services financiers. C’est dans ce sens que l’Association professionnelle des services financiers décentralisés (APSFD), en partenariat avec la sécurité Suricate spécialisée en prévention en temps réel, et en assistance a ouvert ce 1er centre de cybersecurité au Sénégal.