Signature de convention entre le Fonds d’Appui aux Activités Rémunératrices des Femmes et Orange Burkina


L’unité de gestion de la composante 4 du Programme D’Appui au Développement des Économies Locales (PADEL), le Fonds d’Appui aux Activités Rémunératrices des Femmes ( FAARF) et Orange Burkina ont procédé ce jeudi 9 mai 2019 à la signature d’une convention pour l’utilisation de la finance digitale ( mobile banking) comme moyen de transfert et de remboursement des créances.
La mission du FAARF c’est d’octroyer de micro crédits aux femmes et il a depuis sa création participé à l’autonomisation financière de nombreuses femmes. C’est au regard de son expertise dans le domaine de l’inclusion financière que le FAARF a été choisi comme partenaire dans la mise en oeuvre du PADEL. Le FAARF à travers ce programme a déjà octroyé
77 040 000 de crédits à 617 promoteurs dans la région du Sahel et le mode de payement utilisé jusqu’à nos jours était le cash transfert. Un mode de payement bien qu’opérationnel reste confronté à des difficultés.
Pour la Directrice Générale du FAARF, le digital n’étant plus un luxe, c’est tout naturellement que le FAARF a opté pour le mobile banking. Il désigne les services financiers par téléphone portable : consultation de soldes, paiement de facture et de transfert d’argent. Ses services financiers sont offerts avec ou sans compte bancaire par tout établissement agréé à cet effet.
Cette nouvelle technique aura l’avantage de réduire le temps des mises à disposition des fonds et les distances à parcourir à travers les localités pour atteindre les bénéficiaires.
Notons que dans le cadre de la mise en oeuvre du PADEL, l’octroi des crédits prendra en compte les hommes.