Référentiel Comptable des SFD

Afin de permettre aux différents acteurs du secteur de la microfinance au Burkina Faso de s’approprier le contenu du nouveau référentiel comptable, l’AP/SFD-BF a organisé du 4 au 8 avril 2021 dans sa salle de formation à Ouagadougou, une session de formation à cet effet
La formation co-animée par Monsieur Hamado OUEDRAOGO, Directeur Général Adjoint de la société de Microfinance FADIMA SA, formateur certifié par la Banque Centrale et Monsieur HIEN Hervé, Président du Conseil de gestion de la société ETNA Microfinance, a regroupé pendant 5 jours 15 participants venant de 5 structures de microfinance.
Les Objectifs de la formation étaient :
- Présenter le cadre conceptuels, méthodologiques et techniques apportées par le Référentiel Comptable Spécifique des SFD ;
- Faire comprendre et assimiler le Référentiel Comptable Spécifique des SFD ;
- Aider à l’appropriation par les participants, des principes et règles comptables pour une meilleure application du Référentiel Comptable Spécifique des SFD ;
- Aider les acteurs à améliorer leur organisation comptable et financière de leur structure.
Avant de débuter la session, M. KINDA Salif représentant de la Directrice Exécutive de l’APSFD-BF, a situé le contexte de la formation qui se tient à la suite de la première en novembre 2021. Il situe les enjeux qui vise l’appropriation du référentiel comptable spécifique aux SFD par tous les acteurs du secteur.
A sa suite, les formateurs ont souhaité la bienvenue aux participants en les rassurant de donner le meilleur d’eux pour l’atteinte des objectifs de formation.
Des attentes des participants, il ressort entre autre :
-  Maîtriser le contenu et le fonctionnement du plan des comptes ;
-  Connaître et maîtriser les normes, règles et principes comptables du Référentiel Comptable Spécifique des SFD ;
-  Comprendre le cadre conceptuel du RCSFD ;
-  Être capable de renseigner les états annexés aux états financiers (reporting) ;
-  Maîtriser le fonctionnement des comptes surtout les compte de liaison ;
-  Revisiter le cadre comptable afin d’améliorer les activités de contrôle ;
-  Pouvoir élaborer les états de fin d’exercice et procéder aux consolidations ;
-  Maîtriser les engagements par signatures.
-  Être outillé en gestion comptable ;
-  Harmoniser les pratiques.
-  Participation active de tous les participants
-  Être doté des supports de formation.

La méthodologie utilisée par les formateurs est l’approche fortement participative qui a permis des échanges aussi bien entre les formateurs et les participants qu’entre les participants entre eux.
Cette méthodologie a permis aux formateurs de mieux suivre le niveau de compréhension des participants et d’accroître la maîtrise des comptes et concepts du nouveau référentiel comptable par les participants.
La formation s’est structurée, conformément au canevas prévu par la Banque Centrale, en trois (3) principaux modules à savoir :
- Module 1 : Cadre conceptuel ;
- Module 2 : Contenu, fonctionnement et correspondance des comptes ;
- Module 3 : Méthodes de combinaison et documents de synthèse.

La formation a été l’occasion pour les formateurs de clarifier certains termes et concepts usuels dans le domaine financier mais aussi de répondre à des préoccupations spécifiques de certains participants. Il s’agit par exemple de :
-  Qu’est-ce qui justifie ou explique l’absence de la classe 8 dans le SFD ;
-  La comptabilisation des produits de loyers des immeubles acquis par le SFD mais non encore exploité pour l’activité ;
-  Les enregistrements comptables des chèques bancaires déposés par les clients, membres ou bénéficiaires ;
-  Le traitement des comptables des divers dons faits par le SFD ;
-  Le traitement comptable de l’amélioration substantielle des immobilisations par les réparations ;
-  Le traitement du règlement de l’impôt sur les revenus fonciers.


La clôture de la session de formation s’est soldée par un mot de Madame BATIONO Pascaline qui a remercié les formateurs pour leur dynamisme et leur effort pour assurer le succès et le bon déroulement de la session de formation. Elle a ensuite remercié les participants de la qualité de leur participation en les invitant à mettre en œuvre les acquis de la formation au profit de leurs IMF respectives.
Des attestations de participation ont été remises aux participants.